Je vous souhaite la Bienvenue...

lundi 30 juillet 2012

★ 18....Eighteen...★





★ 30 juillet 1994 - 30 juillet 2012 
★ 18 ans 

Déjà ou à peine....
Mais revenons 18 ans auparavant....
18 ans et 1 jour.
Nous sommes le vendredi 29 juillet 1994.
Je suis au bureau assez sereine, sauf que... Le matin je vais à ma visite du  9me mois.
Le verdict tombe. Col ouvert de deux cm ! Alors que tu ne dois arriver que le 21 août !
Le gynécologue me dit de ne pas m'inquiéter... Mais sans doute que dans le week-end devrais-je aller à la maternité. Quelle surprise pour moi !
Je retourne au bureau un peu ennuyée car, par superstition, je n'ai pas osé terminer ma valise. La tienne est prête.
Je ne suis pas en panique. Tu es mon premier bébé que j'attends depuis presque 9 mois si impatiemment.
Le soir je rentre à la maison et fignole ma valise... On ne sait jamais !
Au petit matin je réveille ton papa en lui disant "Je crois qu'on doit partir ! "ton papa se réveille en sursaut. "quoi ? Où ça ? Ah ! Non mais tu crois ? Bon je prends une douche !"
Je jette un ultime œil aux valises. Je vérifie pour la dixième fois que la tenue que tu dois porter au moment où tu nais est bien par dessus dans sa pochette, puis les minuscules vêtements qui doivent t'habiller (élégamment) durant la semaine à la maternité. ( il y a 18 ans le séjour post accouchement était de 8 jours !) Royal !
Nous partons en voiture. Les contractions sont maintenant régulières. Au moment où nous arrivons aux urgences, elles cessent ! Diagnostic : faux travail !
Lorsque le gynécologue passe en visite dans la salle il me propose le déclenchement. J'accepte car je veux que ce soit lui qui m'accouche.
Il dit à ton papa qu'on a le temps... Ce n'est pas pour tout de suite...
Comme c'est un été caniculaire, ton papa me dit : " je vais faire un plouf dans la piscine, j'ai vraiment trop chaud... (ah ! Ce confort masculin !)
Bon je reviens vite !"
À partir de ce moment, je vis mes dernières heures avec toi dans mon ventre. J'ai hâte que tu arrives mais en même temps j'ai peur de ce vide dans ma chair...
Le produit que l'on m'injecte par perfusion commence à agir... Les contractions deviennent de plus en fortes. Je respire comme je l'ai appris durant les cours. Ton papa revient au moment où l'on me transporte enfin dans la salle d'accouchement.
Le ciel est subitement noir. Un orage se prépare. Il fait trop chaud. Le tonnerre gronde. A 15 h une coupure générale d'électricité crée un instant de panique mais me permet de voir enfin ta minuscule tête dans la baie vitrée qui me fait face.
Mais curieux comme tu l'es, tu as décidé de naître par la face ce qui complique la fin...
On fait sortir ton papa pour pratiquer une épisiotomie importante afin que tu puisses naître sans danger.
15h14 : "vite ! Appelez le papa !"
15h15 : te voilà !
Toi la prunelle de mes yeux. Tu es bien sur le plus beau des bébés même si tu as la tête "en pain de sucre" (cela est dû aux spatules)
Au moment de la pesée, la sage femme s'exclame : " il y a un problème !" ton papa pâlit soudainement. On t'emporte dans une autre pièce. Le temps est suspendu mais ouf! On nous dit que la balance est en panne !
Tu rejoins enfin mes bras dans ta brassière toute blanche.
Notre Histoire commence.
Un amour immense me submerge tel un raz de marée. Je veux rester collée à toi...
C'était un samedi.
Le 30 juillet 1994. Il y a tout juste 18 ans.
Depuis ta venue au monde, tu nous as toujours comblé.
Le plus récemment avec ton BAC S decroché avec mention, juste avant avec ton acceptation dans la prépa que tu voulais.
Tu resteras chez nous les deux prochaines années. C'est ton choix, bien réfléchi jusqu'à la dernière minute sur APB.
Rester dans ta ville ou partir dans une autre prépa ?
Au final tu restes ! Ce qui nous ravit !
Comme nous te l'avons dit, tu pourras toujours compter sur notre soutien indéfectible et notre Amour.
Nous serons toujours toujours là pour toi.
Ton moral sera mis à rude épreuve en prépa (et l'est déjà avec tout le boulot que tu dois faire pour la rentrée !)
Nous ferons notre maximum pour te préserver du stress du quotidien.
Tu t'interrogeais il y a quelques jours... Tu me disais ça fait bizarre de me dire que je vais avoir 18 ans. La majorité ça va changer quoi ?
Rien mon cœur. Sauf que tu gagnes chaque jour en maturité et nous aussi, que parfois nous avons du mal à communiquer tant nos caractères sont forts et entiers... Mais ce que j'espère simplement c'est que l'amour si fort que nous te portons fait de toi le "pré adulte " accompli et équilibré que tu es. Tu te construis chaque jour.
Notre force est ta force, puisse t'elle t'aider à réussir ta vie sereinement.
Tu as été un bébé, un enfant, un ado souriant, gentil, toujours attentionné et aimant.
Nous sommes si fiers de toi.
Aujourd'hui, tu souris plus que jamais, la vie te tend les bras !
Tu es sérieux (pas toujours mais tu le reconnais toi-même avec le sourire :), fougueux (un peu trop parfois mais c'est dans les gènes :) bah oui !
Tu sais ce que tu veux et ce que tu ne veux pas.
Bref, tu as 18 ans aujourd'hui alors :

Très joyeux anniversaire !!!
Nous t'aimons fort, fort, fort.






13 commentaires:

  1. Bon anniversaire à ton grand !
    Il y a longtemps que je n'avais laissé de commentaire chez toi, malgré des visites régulières, mais le navigateur que j'utilisais ne voulait pas de blogspot grr !
    Ton récit me rappelle, par certains côtés, la naissance de mon "grand", qui aura 9 ans en octobre (moitié du tien lol), des moments parfois... euh... "difficiles", angoissants, mais au final, un bonheur incommensensurable et la conscience aiguë qu'on "en prend pour la vie" avec ces petits êtres !
    Belle journée à vous tous !
    Charlie

    RépondreSupprimer
  2. Bon anniversaire ! Je ne laisse que rarement des commentaires, mais ton post me touche beaucoup ! Bon anniversaire à ton fils !

    RépondreSupprimer
  3. Très bon anniversaire à ton beau garçon, quelle belle déclaration d'amour très émouvante qui me fait venir les larmes aux yeux.
    Mon grand, mon amour me manque tant.
    Je vous embrasse.
    Dominique

    RépondreSupprimer
  4. bel anniversaire à ton "grand" !
    ma fille est née dans les mêmes conditions heureusement la "la tête en pain de sucre " est vite partie !
    il a un petit air de famille avec toi, c'est un beau garçon
    bel été
    des bizz
    domie

    RépondreSupprimer
  5. Happy 18 ! L âge de tous les projets et bravo pour ce post si émouvant.

    RépondreSupprimer
  6. trés bel anniversaire à ce jeune homme ! S'il ne le sait pas encore, il faut lui dire qu'il vit les meilleures années de sa vie ! J'ai eu les larmes aux yeux en lisant ton texte...

    RépondreSupprimer
  7. Ce message est très émouvant ! Beaucoup d'amour dans tes paroles......

    RépondreSupprimer
  8. Un magnifique message d'amour à ton grand garçon qui peut être fier de sa maman ( et certainement aussi de son papa !)

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour et bon anniversaire à ce jeune homme plein d'avenir...un petit coucou à la maman pour qui c'est aussi un évênement d'avoir un "grand"! Quant aux interrogations sur le choix des études, je compatié. Nos deux grandes partent du coccon familial à la rentrée, l'une pour une prépra (veto) à 0rléans et l'autre une fac de droit mais sur Bordeaux... oui, ils grandissent, oui on est fière mais que c'est dur de les encourager à devenir des adultes...
    Où sont nos bébés d'hier qui criaient :"mamôannnnnnnnnnnnnnnnnn". Bises et courage!

    RépondreSupprimer
  10. Que d'émotions dans ton message, j'ai été très touchée...même si ce n'est pas demain la veille que je serai concernée, mon aînée ayant à peine 10 ans !
    Bon anniversaire à ce jeune homme à qui je souhaite un bon départ dans le monde des "adultes", qu'il garde un petit coin d'enfance dan la tête , ça fait toujours du bien ! et bon courage pour les études en prépa (ça , ça me rappelle des souvenirs... !), nul doute qu'avec un bac S si bien réussi, la suite sera un succès !!
    A bientôt et bonnes vacances !

    RépondreSupprimer
  11. Une sacrée étape! Je me demande comment je serai le jour des 18 ans de mon loulou (jai encore le temps, il n'en a que 7 mais le temps passe si vite)... En tout cas, ton doux récit m'a émue aux larmes! Merci de ce partage et un très bel anniversaire à ton si grand (même si c'est avec un peu de retard!)

    RépondreSupprimer
  12. Un message plein d'amour et d'émotions. Chaque naissance est unique et pourtant l'intensité de ton message m'a fait penser à mon premier accouchement. J'ai encore 8 ans à attendre avant que mon aîné fête sa majorité mais je me transporte dans l'avenir avec ton message. Votre fils doit être fier d'avoir une telle maman!!

    RépondreSupprimer
  13. je découvre votre blog au hasard de mes promenades, que de belles choses et ce message m'a mis les larmes aux yeux..

    RépondreSupprimer